ESPadhérents
pcf argenteuil
avant-programme
legis
avant-programme
souscription
journaux
Page 1
Page 1
Page 1
pcfnational
avant-programme
contact
mentions
webmaster
plansite
legis
tripleAAA
souscription
souscription
Taaa
flasf

Agir et voter pour vivre mieux

Les 23 et 30 mars, les électeurs d’Argenteuil, comme dans toutes les communes de France, éliront leurs conseillers municipaux qui à leur tour désigneront, dans chaque commune, le Maire et la direction de la municipalité et de l’agglomération. les scrutins ont une dimension politique nationale. Cette consultation n’échappe pas à la règle. Sa

portée politique est même renforcée. L’élection d’un Président socialiste a soulevé beaucoup d’espoirs parmi les électeurs de gauche.................       lire et télécharger !

 section d' Argenteuil

Espace Adhérent

Site officiel de la section du Parti Communiste Français d'Argenteuil

Pour  votre information quotidienne, libre, indépendante

et militante, lisez

« C dans l'air » du 13 décembre sur le communisme : Pierre Laurent écrit à Yves Calvi


Mardi 13 décembre, France 5 diffusait un « C dans l'air » dont le thème était « le communisme 20 ans après ». Yves Calvi recevait à cette occasion, Stéphane Courtois et Alexandre Adler sur le plateau. Suite aux propos scandaleux tenus par certains sur le plateau, vous trouverez ci-dessous le courrier de Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF, envoyé ce jour à Yves Calvi.

MUNICIPALES 2014  AVANT-PROGRAMME


Ce document est une base de discussion et de réflexion sur les propositions des communistes d’Argenteuil. Il est mis à la disposition de la population, des associations, syndicats, formations de gauche, personnalités, avant la tenue d’Assises fin octobre pour finaliser et valider un support de liste de large rassemblement.

Les élus issus de cette liste, qu’ils soient dans la majorité ou l’opposition, feront vivre les idées de ce programme pendant toute la mandature. Ils soutiendront et accompagneront les actions concrètement utiles à la population dans le sens de la transformation sociale.


  

Contact - Mentions légales - Webmaster - Plan du site

Communiqué de presse du

jeudi 12 /12 2013 -


   Elections municipales 2014


Argenteuil, pour une Alternative à l’Austérité !


Appel aux Argenteuillaises et aux Argenteuillais


Les communes, comme leurs habitants, souffrent des restrictions financières imposées par la dictature des marchés financiers.

Faute de mobilisations suffisantes afin d’obtenir des moyens pour notre ville et contrer les banques, la pression fiscale s’est beaucoup accrue. La volonté de faire vite s’est souvent  substituée à une vision globale et cohérente du développement de notre Ville. La démocratie locale, la transparence et la laïcité ont souvent été malmenées.

Le bilan du mandat qui s’achève est critiquable. Une municipalité qui accepte les désengagements de l’Etat et l’austérité ne peut que faire payer les Argenteuillais, ou diminuer les services rendus aux habitants.


Cette politique  initiée par M. Sarkozy et poursuivie par  le gouvernement actuel fait le lit de la droite, plus liée que jamais à son extrême.

Le retour de M. Mothron  à la direction de notre ville entraînerait pourtant de nouveaux et graves reculs sociaux et démocratiques.

Dans ce contexte, tant local que national, nous voulons montrer qu’une gauche différente existe. C’est un atout pour battre une droite revancharde et pour combattre les politiques austéritaires des gouvernements successifs.


Œuvrons ensemble à un large rassemblement, ouvert aux femmes et aux hommes, aux acteurs du mouvement social et à toutes les personnes qui veulent une autre politique économique, sociale et écologique.

Une action municipale vraiment à gauche doit définir démocratiquement les besoins avec les habitants, identifier les obstacles à leur satisfaction et mener l’action pour les lever.

En mars prochain, les organisations du Front de Gauche et des personnalités d’Argenteuil ont décidé de porter cette perspective novatrice, transformatrice et réaliste en initiant une liste « Argenteuil, pour une Alternative à l’Austérité !" conduite par Cécile Sellier.


Le Front de Gauche d’Argenteuil :

Parti communiste français, Parti de Gauche, Parti communiste des ouvriers de France, Ensemble : Mouvement pour une alternative à gauche, écologiste et solidaire.

Communiqué sur le

vote des communistes d’Argenteuil

du 6/7 décembre 2013.


Agir et voter pour vivre mieux


Les 23 et 30 mars, les électeurs d’Argenteuil, comme dans toutes les communes de France, éliront leurs conseillers municipaux qui à leur tour désigneront, dans chaque commune, le Maire et la direction de la municipalité et de l’agglomération.

Tous les scrutins ont une dimension politique nationale. Cette consultation n’échappe pas à la règle. Sa portée politique est même renforcée.

L’élection d’un Président socialiste a soulevé beaucoup d’espoirs parmi les électeurs de gauche. Or, les fruits sont loin de tenir la promesse des fleurs. La déception entraine grogne, découragement et défiance envers le politique. Les aventuriers de droite et d’extrême droite trouvent là un terreau propice au développement de leurs stratégies qui ont toujours conduit les peuples à la catastrophe.

Par ailleurs la gestion municipale est de plus en plus soumise aux choix

gouvernementaux. La fiscalité est encadrée pour protéger les entreprises et les plus riches. Au contraire l’habitant lambda ou le travailleur indépendant sont des victimes toutes désignées pour supporter les impôts locaux. Les compétences même des ommunes sont menacées par les projets de métropolisation des territoires, éloignant l’électeur des centres de décisions. Ces quelques exemples montrent le lien étroit qui existe entre problèmes locaux et nationaux

Le scrutin de mars constitue donc une opportunité pour les électeurs de faire

entendre dans les urnes les cris retentissant dans les manifestations pour défendre :

L’emploi, des salaires décents, notre système de protection sociale, nos droits à la retraite, à la santé, à la justice sociale et fiscale.

Souligner la dimension politique du scrutin municipal n’enlève pas l’ardente obligation de répondre aux besoins spécifiques de notre ville. Les communistes ont mis en circulation, depuis mi-juin un projet de programme municipal. Il a fait l’objet de larges discussions avec les partenaires du Front de gauche et les personnes qui ont voulu apporter leurs réflexions et leurs idées.

Une nouvelle étape a été franchie ce samedi 7 décembre 2013. Les communistes de notre ville, pour porter les colères et les espoirs des Argenteuillais, ont choisi à 71,42% de partir sur une liste de large rassemblement de tous ceux qui à gauche revendiquent un changement de cap pour une vraie politique de gauche, pour l’alternative à l’austérité. Ils feront équipe avec les organisations regroupées dans le Front de gauche et comptent bien sur l’adhésion à ces objectifs d’autres personnes.

Tous ceux qui veulent plus de démocratie, plus de justice sociale et fiscale, le respect

de la laïcité seront bien accueillis pour construire ensemble une ville solidaire,

accueillante. Tout simplement humaine.

Ils ont également désigné leur tête de liste en la personne de Cécile Sellier.

Ci-joint en fichier un document et photo de la tête de liste et chef de file.

Francis Gabouleaud


Secrétaire de section PCF d’Argenteuil


Tél : 01 34 34 43 34

Une info - Le 18/12/2013 les députés socialistes et les radicaux de gauche ont voté pour le texte qui allonge à nouveau la durée de cotisation et crée un compte pénibilité.  Les écologistes se sont abstenus,

Le Front de gauche a voté contre !!!!

Aux prochaines élections  "Municipale et Européenne"

Ne soyons pas Amnésique !!!!!

     COMITE  DE  DEFENSE  DE L'HOPITAL  D'ARGENTEUIL ET 

DU  DROIT  A  LA  SANTE  POUR TOUS


   PROTECTION  SOCIALE  EN DANGER


Au cœur de la nuit de l'occupation, le Conseil National de la Résistance élaborait un programme social d'une modernité exceptionnelle par le choix d'une politique exclusivement centrée sur l'humain.

L'un des critères de cette modernité était de lier tout développement économique de qualité à la hauteur des besoins de la nation, à un statut social à la hauteur des besoins des hommes. C'est sur ces bases qu'a été construit notre système de protection sociale visant à protéger chacun à chaque étape de sa vie depuis l'enfance avec la politique familiale jusqu'à la vieillesse avec le droit à une retraite décente, accompagné en permanence par une Sécurité Sociale financée par les richesses créées et gérée démocratiquement par les assurés.

UN  BUDGET  DESTRUCTEUR

La loi de financement de la Sécurité Sociale (PFLSS) 2014 a, au contraire, pour unique objectif  la baisse des dépenses sociales. Elle répond ainsi aux vœux du CNPF, qui, par la voix de Mr Gattaz, clame publiquement : "En fait, il faut réduire la protection sociale".

En effet, ce budget impose 8,5 Mds d'économies et réduit les crédits hospitaliers de 76,2 Mds en 2013 à 75 en 2014. Malgré les promesses, la loi HPST (Bachelot) n'est toujours pas abrogée et il ne se passe pas un mois sans qu'une structure hospitalière publique ne soit menacée. En même temps que l'offre de soins diminue, taxes, franchises, dépassements d'honoraires continuent de peser lourdement sur les malades alors que, parallèlement, leur pouvoir d'achat diminue.

De ce fait, le nombre de personnes renonçant à des soins faute de moyens a augmenté de 6% en 2013, atteignant ainsi 33% de la population.

A ARGENTEUIL

Depuis 6 ans, notre Comité de Défense se bat pour l'existence de l'hôpital d'Argenteuil en tant qu'établissement autonome de plein exercice. Il a rassemblé très largement les personnels, les élus, les usagers, les syndicats, la population dans des luttes qui ont permis d'obtenir des subventions d'équilibre ainsi que la reconstruction des locaux aux normes actuelles. A deux reprises il a fallu une mobilisation très forte pour sauver les services de radiothérapie et de rythmologie cardiaque que l'ARS voulait fermer.

Alors qu'au prix d'efforts importants des personnels, le budget avait retrouvé un équilibre annuel, les réductions drastiques de 2013 et celles annoncées pour 2014  le mettent à nouveau en déficit et l'ARS exige de nouveaux "plans de retour à l'équilibre" qui se traduisent par des économies drastiques au détriment des conditions de travail du personnel et des conditions d'accueil des malades. Le financement de la reconstruction est bloqué. Seule la 1ère tranche a été réalisée. Les autres attendent, en particulier la maternité dont les locaux vétustes sont désormais insuffisants pour accueillir dans les meilleures conditions les 3200 naissances annuelles.


UN CRI D'ALARME NATIONAL

La situation s'est à ce point dégradée qu'un véritable cri d'alarme a été lancé par le Professeur Grimaldi rejoint par des centaines de personnalités aux convictions diverses :

"Nous sommes en train de passer sans débat démocratique, d'une logique de prise en charge solidaire pour tous à une logique d'assistance pour les plus pauvres et d'assurance pour les plus riches...

Les usagers et les professionnels de santé se mobilisent pour arrêter cette dérive qui sonne le glas de notre Sécurité Sociale universelle et solidaire, et contribue à creuser les inégalités sociales de santé. Nous demandons que s'ouvre un large débat citoyen suivi d'un vote solennel de la représentation nationale."

C'est ainsi que, répondant à cet appel, notre Comité a organisé un débat public sur ces questions. Les 70 participants ont montré la nécessité d'une grande bataille idéologique pour combattre l'idée que notre pays n'aurait plus les moyens d'assurer  une protection sociale universelle et solidaire, idée martelée par le pouvoir, les médias et le patronat. Il faut montrer qu'une  Sécurité Sociale assurant une couverture à 100% n'est pas utopique dans un des pays les plus riches du monde. Il faut dénoncer l'utilisation des mutuelles transformées en assurances se disputant" des parts de marché " ( la corde pour pendre la Sécu comme l'image le Dr Prudhomme) ainsi que le providentiel déficit pourtant inférieur de moitié au montant de la fraude sur la TVA!

 La dépendance qui augmente en même temps que la durée de vie  est entre les mains de prédateurs privés auxquels l'AP.HP a vendu toutes ses EPHAD. Les profits des laboratoires explosent: 9 milliards pour Sanofi-Aventis, ce qui ne l'empêche pas de fermer des sites de recherche et de licencier alors que le prix des médicaments anti cancéreux a été multiplié par 10 en quelques année.

En conclusion les participants ont constaté la nécessité d'élargir le débat à l'ensemble des citoyens. Mobilisons-nous pour obtenir l'organisation d'assises de la santé locales ou régionales préparées sérieusement à partir des réalités et des besoins et pour qu'elles débouchent sur des décisions concrètes et non sur des déclarations restant lettres mortes.

Etre citoyen, ce n'est pas seulement mettre un bulletin de vote dans l'urne, c'est participer à la vie de la cité pour obtenir qu'elle soit vraiment celle que souhaite ses habitants. Nos aînés ont mené des combats difficiles pour obtenir les droits dont nous jouissons aujourd'hui. Ne serions-nous pas capables, non seulement de les défendre, mais de les élargir au niveau des besoins du 21ème siècle ?

Ainsi que le disait Ambroise Croizat s'adressant aux salariés en 1946 : "Rien ne se fera sans vous. La Sécurité Sociale n'est pas qu'une affaire de lois et de décrets. Elle implique une action concrète sur le terrain, dans la cité, dans l'entreprise...."

Tous ensemble, soyons dignes de nos aînés.

Pour être informé des actions du Comité de Défense, envoyez vos coordonnées aux adresses ci-dessous.

Comité de défense de l'Hôpital d'Argenteuil  et  du  droit à  la  santé pour tous - Hôtel de Ville - 95870 BEZONS

Christiane Leser - 06 84 33 66 41 - christianeleser@wanadoo.fr - Blog : cddha.wordpress

Communiqué

du PCF d’Argenteuil


La fermeture annoncé du site SAGEM


Encore une entreprise phare qui disparait de notre localité. L’entreprise SAGEM subit une nouvelle restructuration pour être délocalisée sur le site d’Eragny.

L’entreprise du groupe Safran se justifie en affirmant sa volonté de développer sa filiale. Cependant, on peut s’interroger sur le sort des 570 salariés concernés. La CGT Sagem craint d’ailleurs que ce regroupement sur le site

d’Eragny ne soit qu’un prétexte pour augmenter la productivité, dans des locaux qui seront par ailleurs plus petits que ceux d’Argenteuil. Cela

s’accompagnera semble t-il d’une réduction des effectifs (atelier mécanique, fonctions support, recherche et développement etc…)

Doit-on accepter la poursuite de la désindustrialisation d’Argenteuil ?

Les communistes pensent que d’autres choix sont possibles. Cela passe tout d’abord par la défense de l’emploi mais aussi par une mise en oeuvre d’une politique de ré industrialisation en Ile de France. Développer une industrie propre permettrait de créer de nouveaux emplois industriels, en harmonie avec l’environnement c’est possible : c’est une question de volonté politique !

En ce qui nous concerne, nous sommes déterminés à ne pas subir mais à agir avec les salariés et les demandeurs d’emplois pour la défense et la création d’emplois sur notre secteur. Ouvrons le débat sur les potentialités de nos zones d’activités et de leur aménagement.

Email : argenteuilpcf@gmail.com

PCF · 17 av Maréchal-Joffre · 95100 Argenteuil Tél : 01 34 34 43 34

= Téléchargement

BUDGET 2014

l’austérité amplifiée


Le gouvernement a présenté fin

septembre le projet de loi de finance 2014.

Ce projet s’inscrit dans la logique des précédents

budgets d’austérité, notamment ceux de 2011 et de

2012. Il prévoit 18 milliards d’euros de restriction, dont 15

devraient provenir de coupes importantes dans les dépenses

publiques, auxquelles il faut ajouter les 6,5 milliards dus à la

hausse de la TVA, non indiquée dans le projet de loi. Au total, il

s’agira donc plus de 24 milliards d’euros de restriction budgétaire

avec un transfert financier au bénéfice des entreprises (12 milliards

d’euros de baisse d’impôts) et au détriment des ménages

(11 milliards d’euros d’augmentation). C’est un

budget de régression sociale. C’est pourquoi les

groupes parlementaires du Front de gauche,

à l’Assemblée et au Sénat, ont décidé

de voter contre ce budget.

Partenaires : compteur gratuit

Donnez-nous les moyens de lutter.

Donnez-nous les moyens de vous informer.

Donnez nous les moyens de gagner

Faites vos dons en remplissant le formulaire.

formulaire de souscription

Réunion publique de la liste, Jeudi 23 janvier à 20h30, Salle Pierre Dux ( Jean Vilar ) 9, boulevard Héloïse Avec Cécile Sellier, les candidats de la liste et des porte-paroles nationaux du Front de Gauche.